Mudrās

Gestuelle des mains du Bouddha 

Mudrās

Mudrā est un terme sanskrit signifiant « sceau, signe, geste (symbolique), rituel », qui désigne une position codifiée et symbolique des mains d’une personne (danseur, yogi, pratiquant du bouddhisme) ou de la représentation artistique (peinture, sculpture) d’un personnage ou d’une divinité. L’origine des mudrās est très ancienne et se rattache à la culture védique.


Geste de méditation ou de concentration

Geste de méditation ou de concentration

Paumes vers le haut, les deux mains sont posées l’une sur l’autre. Ce geste est caractéristique de deux périodes de méditation durant la vie de Shakyamuni : pendant sa période de jeûne extrême et sous l’arbre de la Bodhi avant son Éveil.


Geste de prise à témoin de la terre

Paume tournée vers le Bouddha, la main droite est pendante et les doigts pointent vers le sol. Peu de temps avant son éveil, Shakyamuni, alors qu’il est assis sous l’arbre de la Bodhi, subit les assauts de Mara qui craint de perdre son ascendant sur les êtres dominés par la passion. Shakyamuni touche alors la terre pour montrer sa détermination inébranlable à rester sur les lieux. Il prend ainsi à témoin la déesse-terre Sthavara.

Geste de prise à témoin de la terre

Geste du don

Main droite ouverte, doigts tendus, paume tournée vers l’extérieur. Une variante montre l’annulaire et le pouce joints. Ce geste caractérise le don, l’accueil, l’offrande. Tout ce qui se trouve dans la main du Bouddha peut se répandre sur le monde.


Geste d’absence de crainte, de protection

Main droite levée, doigts tendus vers le haut, paume tournée vers l’extérieur. Ce geste symbolise la protection et l’absence de crainte. Cette mudra fait référence à l’épisode où le Bouddha fut attaqué par un éléphant furieux. Mais à l’approche du Maître, il s’arrêta net et s’agenouilla devant lui pour lui rendre hommage comme subjugué par sa sérénité.


Geste de l’argumentation, de l’explication de la Loi

Geste de l’argumentation, de l’explication de la Loi

Main droite levée, paume en avant, doigts tournés vers l’extérieur, les extrémités du pouce et de l’index se touchent. La main gauche peut également être représentée en symétrique selon l’illustration de droite. Cette position symbolise l’explication, l’argumentation de la doctrine.

L’extrémité du majeur est au contact du bout du pouce et de l’index de l’autre main, formant un cercle mystique proche du cœur. Ce geste représente la mise en mouvement de la Roue du Dharma. Après que le Bouddha a atteint l’illumination, il a dispensé son premier enseignement à 5 disciples dans le parc aux gazelles de Sarnath. Cette mudrā est celle de l’enseignement.

Geste de l’argumentation, de l’explication de la Loi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.