Histoire

Les mines de charbon de Noyant-d’Allier ont fermé leurs portes dans les années 1940. Le village alors commence peu à peu à être déserté.

Quelques années plus tard, alors que les troupes françaises se retirent du Vietnam, Noyant-d’Allier s’offre une nouvelle population en accueillant les rapatriés d’Indochine. C’est ainsi qu’en 1955, la population noyantaise augmente considérablement et les deux cultures commencent à s’entremêler.

En 1983, la communauté bouddhiste construit une pagode semblable à celles d’Asie afin de pouvoir pratiquer sa religion.

Consulter nos pages d’histoire pour en apprendre plus sur la création de la pagode et son évolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.